0
0 Dans Lifestyle/ Vie de couple/ Vie de femme

On ne se dispute pas…mais je me sens seule.

Peut-être connais-tu un ou des couples qui semblent ne jamais avoir de disputes, qui semblent tout avoir en commun, et qui semblent vraiment avoir une excellente relation ? Oui, c’est vrai ça existe.

Toutefois, dans d’autres cas, l’apparence peut être trompeuse.

L’absence de disputes ne veut pas forcément dire que la relation est en santé.

Effectivement, ne pas se disputer peut aussi signifier un manque de communication.

Que ce soit par volonté de ne pas « faire de vagues », d’éviter les conflits, de se refermer comme une huître pour ne pas avoir à exprimer ses sentiments, ou encore par contentement, le silence est destructeur.

Peut-être que tu as déjà l’impression d’être davantage une colocataire avec ton mari qu’un couple complice. Vous vivez ensemble mais tu te sens seule. Et je suis certaine que tu aspires à un lien beaucoup plus profond avec cet homme qui partage ta vie.

Votre relation de couple doit être entretenue pour avoir un mariage aimant et sain. Il est donc primordial de maintenir le dialogue sur vos préoccupations, vos besoins, vos défis. Cela permettra de maintenir une sécurité émotionnelle et d’éviter l’érosion de votre intimité.

Car oui, il est facile de se laisser submerger par le boulot, les enfants, les obligations diverses et de ne pas se rendre compte que les temps à deux, en couples deviennent de plus en plus rares. Et comme les disputes sont quasi-inexistantes, cela peut donner l’impression que tout va bien.

Mais, même si les choses semblent bien aller, ne laisse pas le brouillard s’installer.

Comment ?

Assure-toi de communiquer ouvertement avec ton conjoint.

Restez connectés. Bloquez intentionnellement du temps rien pour vous deux, même si ce n’est que 15 minutes par jour.

Ce 15-20 minutes planifié et réservé dans votre agenda peut se faire autant au moment du coucher, qu’avant ou après le travail, qu’à un moment bien particulier de la journée (pour une petite balade par exemple). Le lieu peut varier aussi d’une semaine à l’autre mais l’important est de conserver la régularité. 

Je sais qu’au début, ça pourra te paraître difficile voire impossible de rompre ce silence, mais commence petit. Oui, vous vous sentirez peut être mal à l’aise au début, mais avec le temps, les sujets de conversation seront de plus en plus nombreux et le 15 minutes s’allongera. Vous commencerez par raconter votre journée, un peu avec banalité puis vous finirez par parler de vos préoccupations, vos blessures, vos joies, vos peurs, vos projets, vos espoirs, vos défis, etc. 

Et dans ces moments là, n’hésites pas à célébrer les efforts de ton mari, même s’ils sont minimes à tes yeux. Valorise-le.

Ton mari et toi avez besoin de ce temps ensemble. Votre mariage en a besoin. Et vos enfants aussi. Vos enfants (actuels ou futurs) ont besoin de bénéficier de parents dont le mariage est épanoui.


Ces 15 minutes régulières peuvent réellement faire la différence entre un mariage en « déclin » et un mariage heureux, rempli de sens. Au milieu de l’agitation et du chaos de la vie quotidienne, créer volontairement ce moment vous permettra de développer votre intimité et votre connexion et ainsi chasser tout sentiment d’insécurité.

Alors, choisis d’agir. N’accepte pas le statut quo. Ne te laisse pas envahir par l’éventuelle « passivité » de ton mari. Persévère.

Remet également cette situation entre les mains de Dieu et laisse-le vous étirer. Vous en récolterez les fruits !

Et n’oublie pas, la transformation viendra de toi pour toucher ton mari et ensuite se déverser sur ta famille.  

Si tu as besoin d’une alliée qui pourra te guider dans ce processus et t’encourager, je propose des sessions d’accompagnement individuel. N’hésites pas à me contacter auquel cas.

Avec amour,

A lire aussi :

Partir ou rester ?

Prier pour la restauration de son mariage

Inscrivez-vous à la newsletter!

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser une réponse