0
0 Dans Lifestyle/ Vie de famille/ Vie de femme

Yeahhh ! On n’a pas école !

C’est sûrement ce que tes enfants ont dit lorsque tu as appris qu’en raison du Coronavirus, les écoles seraient fermées pour une durée indéterminée !

Bien qu’inconsciemment, on devait s’y attendre, la nouvelle est tombée vendredi soir, le 20 mars 2020 à Madagascar : les écoles seront fermées pour deux semaines, au moins, en raison de la pandémie.

2 jours après, ce sont les entreprises qui doivent fermer…donc pour certains, télétravail forcé…Le transport public ne fonctionne plus non plus. Pour plusieurs, les employés de maison ne viendront plus travailler.

Les infos sont confuses, confinement, déplacements restreints, produits de premières nécessités rationnées, couvre-feu…C’est toujours un choc de voir nos repères s’écrouler.

En tant qu’adultes, le 1er reflexe va surtout être de penser aux finances, au réajustement professionnel, à la santé et sécurité de nos enfants.

Les enfants, quant à eux, peuvent se sentir perdus au milieu de toute cette agitation, sans tout comprendre. Certains auront l’impression d’avoir des vacances prolongées, mais vont se rebeller lorsque nous leur expliqueront qu’ils ne peuvent pas voir leurs amis et qu’ils ne peuvent pas organiser de pyjama party !

Après quelques jours, la perte de leurs repères par rapport à l’école et l’isolement de leurs amis peut emmener beaucoup de questionnement chez les enfants et même créer de l’anxiété.

Pour reprendre certaines questions de mes enfants :

  • Quand retournera t-on à l’école ?
  • Mais pourquoi je ne peux pas inviter des amis à la maison ? Même pas 1 ??  Juste 1 maman s’il te plaît, s’il te plaît, s’il te plaît (avec des yeux ronds)
  • Après 2 semaines, le corona virus n’existera plus et on pourra revoir nos amis ?
  • Mais au Canada, les écoles sont fermées jusqu’au 1er mai…nous aussi ? Ca veut dire qu’on peut redoubler notre année scolaire ?
  • Comment va-t-on passer nos examens ?
  • C’est injuste, on n’aura pas de spectacle, on a travaillé dur pourtant…
  • Maman, est ce que tu peux mourir du coronavirus à cause de ta maladie ? Mais si tu meurs qui va s’occuper de nous ?

Et j’en passe…

Il est donc important de les sécuriser

Comment ? Déjà en discutant avec eux, en leur expliquant les choses, sans minimiser la situation, et sans la dramatiser : qu’est ce qu’un virus, comment il se transmet, pourquoi le confinement, etc.  

C’est aussi une bonne façon d’établir un dialogue à la maison, mais aussi d’avoir des moments de prière pour la famille, les amis, les autorités, le corps médical, etc.

Tu peux te procurer gratuitement cette affiche résumant les règles d’hygiène pour expliquer l’essentiel à tes enfants. Elle est disponible en format « paysage » ou « portrait » dans la boutique.

Instaurer une nouvelle routine à la maison

L’autre point important est d’offrir aux enfants un cadre sécurisant, et ce sera donc en instaurant une nouvelle routine à la maison. Pas besoin d’un horaire à la militaire (car ce sera aussi le moment d’apprendre à lâcher prise ! Mais en ayant un cadre et un horaire, non seulement, cela apprendra aux enfants de se discipliner, mais tu pourras aussi ainsi mieux gérer ton temps.  

J’en parle dans un autre article : Bâtir un horaire pour planifier sa journée afin de mieux gérer ses priorité, être moins submergée et ainsi passer du temps de qualité avec ses enfants, durant ce temps de confinement.

Comment toi et tes enfants avez-vous réagit face à l’annonce du confinement ?

Inscrivez-vous à la newsletter!

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser une réponse