0
0 Dans Lifestyle/ Notre aventure à Madagascar/ Vie de famille

Mai: La rentrée à l’école en plein milieu d’année scolaire

Ahhh la rentrée scolaire….déjà en temps normal, c’est pas mal la bousculade dans la vie famille…Vous me direz, allez il y a pas de quoi paniquer ! Seulement, dans notre cas, cela implique de grands changements :

– Tout d’abord : les enfants faisaient l’école à la maison depuis notre départ du Canada en Septembre. Ils n’ont donc jamais été à l’école à Madagascar. Contrairement au Québec, les enfants ne vont pas aux écoles du quartier. C’est aux parents de choisir l’école. Débarquer donc pour le 3e trimestre était assez laborieux. Il a fallu déjà trouver l’école qui allait les accepter, repasser les tests de niveaux, se coordonner pour le transport, racheter les fournitures scolaires…Encore heureux qu’il n’y avait pas de barrière linguistique, même si les enfants ont désormais cours de malgache 🙂

– Puis : la question logistique lorsque l’on a qu’une voiture car aller à l’école et au travail relève d’une organisation particulière due aux embouteillages monstres entre la maison et l’école et le lieu de travail, au départ et au retour. Certes, il y a toujours l’option du bus scolaire, mais je vous avoue que c’est pas donné a toutes les bourses! Donc, réveil à 5h30 du matin. Départ de la maison : 6h30 au plus tard, pour être à l’école qui est à 5km maximum, à 7h30. L’école commence à 8h00, mais pas de service de garde.

Le retour est tout aussi frustrant. Les enfants finissent à 16h00 et n’arrivent à la maison que vers 18h00 seulement.

 

Inutile de vous dire que les premiers jours ont été laborieux. Mais, le rythme a été pris et tout n’est plus qu’une question de persévérance et de patience. Il a fallu faire plusieurs tests pour trouver la bonne routine.

Les enfants se sont bien adaptés à leur nouvelle école et se sont faits de nouveaux amis.

Imara a même invité quelques camarades de classe à son anniversaire. Une ambiance de folie !

Mais cela, je vous le raconte dans un autre article !

En attendant, je me rappelle qu’à Madagascar, rien n’est facile. Ce pays se mérite autant dans la vie pour le découvrir. Avis aux braves ! 😉

Inscrivez-vous à la newsletter!

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser une réponse