0
0 Dans Lifestyle/ Vie de femme

Comment s’en sortir en tant que maman multi-casquette ?

Aujourd’hui, j’aimerais te parler d’une règle d’or (si ce n’est pas LA règle) pour s’en sortir en tant que maman à multi-casquettes.

Je sais que, comme moi, tu dois jongler au quotidien entre plusieurs rôles : ton rôle d’épouse, de maman, de femme active professionnellement, de femme au service de Dieu, de sœur, de fille, d’amie …

On est très vite débordée, on se sent submergée et la fatigue emboite le pas. Parfois, rien qu’en pensant aux tâches qui nous attendent, notre énergie est au plus bas.

Alors, en ce début de mois d’août, je voulais te partager ce qui m’aide à passer au travers de mes journées ou attaquer ma semaine du bon pied, malgré les montagnes qui m’attendent.

Il s'agit de prendre du temps pour moi.

La vérité est que, bien que nous n’ayons aucun problème à faire passer les besoins des autres en premier, nous ne pouvons pas efficacement être disposées pour les autres si nous ne prenons pas soin de notre propre santé, de notre corps et de notre esprit.

Nous sommes nombreuses à avoir du mal à nous aimer et à prendre soin de nous-mêmes. La culpabilité nous empêche souvent de le faire et il y a beaucoup de fausses croyances liées à l’idée de se reposer et de prendre du temps pour soi.

Et pourtant, la Bible nous enseigne que nous devons « aimer notre prochain comme soi-même ». Oui, je sais, pour la 1ère partie, aucun problème (en général :-D). Par contre, nous oublions souvent la partie « comme toi-même » de ce verset.

Mais comment s'aimer soi-même ?

Cela signifie déjà se respecter et donc respecter (et faire respecter) nos limites. Ensuite, s’accorder suffisamment de temps pour prendre soin de soi. Et ce, pas seulement physiquement, mais aussi spirituellement, intellectuellement (en se formant par exemple), socialement (en faisant le tri dans nos relations)…

Que ton cheminement vers l’amour de soi vienne de commencer ou que tu t’aimes déjà pleinement, voici quelques gestes simples à faire pour te témoigner un peu d’amour :

  • Apprendre à mieux se connaître.

On ne se rend pas toujours compte à quel point on peut être formaté par la société, comment le regard des autres nous influence dans notre façon d’être. On finit par devenir de vrais caméléons, sans véritablement se connaître.

Il est donc important de se recentrer sur QUI nous sommes en Christ. Saisir les dons et talents que le Seigneur nous a donné. Et se questionner sur ce que nous aimons ou non RÉELLEMENT.

  • Connaître ses limites

En apprenant à mieux se connaître, on apprend une autre donnée importante : nos limites. Que ce soit, nos limites physiques  (et donc ce qui touche à notre santé), mais également nos limites sociales. Là encore, on y pense pas instinctivement, mais il est important de fixer des limites dans nos relations familiales, amicales et/ou professionnelles afin d’établir comment nous voulons être traité. Cela peut inclure la façon dont on se traitez soi-même ! Le maintien des limites joue un rôle crucial dans le respect de soi.

  • Déclarer des affirmations positives

Les affirmations sont des déclarations positives que l’on répète afin de modifier les schémas de pensée négatifs et, par conséquent, les comportements négatifs. L’ennemi de notre âme aime jouer avec nos pensées en nous bombardant des tas de mensonges sur nos capacités, sur notre identité, sur nos échecs, etc. Savoir qui nous sommes et le déclarer quotidiennement, permet de combattre nos pensées négatives.

  • Prendre du temps pour soi

Avec les horaires surchargés, il n’est pas facile de dégager du temps. C’est pourquoi il faut être intentionnelle et le placer dans ton agenda au même titre que tes rendez-vous.

Tu peux aussi commencer par prendre quelques minutes juste pour toi avant le brouhaha du matin pour lire ta bible, réfléchir au message que Dieu a pour toi aujourd’hui, écrire un verset à retenir pour la journée et à remettre ta journée entre les mains de Dieu.

Ça peut être aussi ce quart d’heure du soir où tu prépares ton emploi du temps pour le lendemain ou ta semaine. Ainsi, en planifiant tes priorités, tu feras en sorte de ne rien oublier (tu libères ta charge mentale et donc tu peux avoir moins de stress).

Cela  peut être des choses simples, comme :

– dormir plus tôt pour une bonne nuit de sommeil (rien de tel pour se reposer et bien démarrer la journée, non ?)

– prendre le temps de déguster un carré de chocolat et une boisson chaude (ah la la, ces petites douceurs de la vie :D)

– lire quelques pages de mon livre du mois ou écouter des podcasts motivants

– réserver un 15 à 30 minutes par semaine pour parler et rire avec une amie

 

Bref, ce sont ces petites choses qui te font du bien et que tu cases un peu, chaque jour ou chaque semaine, dans ton emploi du temps, pour me faire des petits cadeaux à toi-même. 🙂

 

L’amour de soi est un processus continu, et souvent difficile.

Lorsque nous sommes enfant de Dieu, nous devrions même faire de l’amour de soi une priorité, en toute humilité. Dieu ne nous demande pas de tout faire, ni d’être parfaites. Il veut que nous soyons épanouies.

Rappelle-toi ce verset…ce commandement même !

« Aime ton prochain comme toi-même ? »

(Marc 12.31)

 

Cette semaine, ce mois, j’aimerais que tu retiennes la deuxième partie de ce commandement : « AIME-TOI, » et autorise-toi des petits plaisirs, des moments à toi.

Prends du temps pour toi et ne te culpabilise pas pour ça.  Souviens-toi que tu ne peux pas verser de bénédictions à partir d’un réservoir vide.

D’accord ?

Alors, penses à ce tu peux faire dès aujourd’hui pour te faire plaisir, pour prendre du temps pour toi, pour prendre soin de toi et laisse moi un commentaire 🙂

Avec amour,

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter!

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser une réponse