0
0 Dans Célébrations/ Fêtes saisonnières/ L'art de recevoir/ Vie de famille

Et Pourquoi pas un brunch pascal ?

Pâques arrive à grands pas, et c’est une grande célébration pour nous chrétiens. C’est merveilleuse occasion de se réunir en famille ou avec ses proches autour d’un repas, en toute convivialité.

Cette année, avec le confinement dont on fait face en ce moment, pourquoi ne pas célébrer autrement. Moi, j’opterai bien pour un brunch ;-).

Mais qu’est ce qu’un brunch ?

Pour comprendre l’avantage de bruncher plutôt que de déjeuner, il faut déjà connaître ce que c’est, ou du moins son principe, n’est-ce pas ? 😉

Le « brunch », d’origine anglaise, est issu de la combinaison des mots « break(fast) » pour petit-déjeuner et « lunch » pour le repas du midi. Il désigne ainsi un repas mixe entre le petit-déjeuner et le déjeuner, que ce soit au niveau de l’heure (à partir de 11h), des types de plats (bonne franquette ou un mélange de tout sur la table), ou de l’esprit très « relax » de son ambiance. Il est d’ailleurs de plus en plus présent dans nos habitudes aujourd’hui.

Pourquoi choisir le brunch pour Pâques ?

D’abord, parce que cette année, j’ai à cœur de le célébrer en tout simplicité.

Le brunch se fait déjà chaque année lors d’événements et/ou occasions spécifiques, telles que la fête des mères, le Nouvel an, et donc pour Pâques, et bien … ça tombe bien 😉

Le brunch est adapté à tous les budgets, tous les styles, tous les thèmes, tous les lieux …

Oui, on peut l’organiser aussi bien dans un jardin que sur un balcon-terrasse (pratique lorsque tu vis en appartement, et pour les petits comités, c’est parfait ! Alors dans une situation de confinement à domicile avec sa famille, comme actuellement, c’est une excellente façon, bien pratique pour passer un bon moment avec ses proches !

Le repas du brunch ne nécessite pas forcément de longues et grandes préparations culinaires, surtout si on a une bonne organisation. Donc, il est idéal pour celles qui, comme moi, veulent prendre le temps de le préparer, sans stresser. 😉

Ma petite famille adhérera complètement vu que les enfants sont des « lève-tard » ;-). Ils pourront ainsi avoir un petit-déjeuner plus copieux, un goût du déjeuner et plus de temps dans l’après-midi pour des activités. Et je suis sûr que certains mets serviront de goûter !

Une combinaison ingénieuse de « snacking » et d’un repas normal, en somme.

On connaît dans le brunch, une ambiance très conviviale, très « friendly », chaleureuse qui plait à tous, aux grands comme aux petits. Et c’est exactement l’esprit que je recherche pour célébrer dignement Pâques !

Alors, voici quelques uns de mes conseils pour t’aider à réussir ton futur brunch.

  • Définis le type de brunch que tu souhaites organiser

Brunch en extérieur ? Dans votre salle à manger ? Version buffet ou service à table ?

Si vous avez un jardin ou une cour chez vous, quoi de plus agréable de le faire là, surtout si la température est clémente. C’est tellement joli et agréable ! Et ça permet de sortir prendre l’air vu les circonstances 😉

  • Un thème, peut-être ?

Il n’est pas obligatoire d’en avoir pour les brunchs, mais si tu as envie de t’éclater, pourquoi pas ?

Par exemple, si c’est dans le jardin, tu peux adopter pour un thème bohème – blanc, un thème « printemps et fleurs », un pique-nique ou un autre thème que tes enfants auront choisi…

  • Faire la liste des plats et des boissons

Le repas est au cœur du brunch. Place les plats de façon à limiter le plus possible de prochains allers-retours dans ta cuisine. Vous pourrez ainsi vous servir à votre guise.

Les Boissons chaudes

On parle là de café, chocolat chaud, thé, infusion. Ne pas oublier le sucre, le miel, le lait pour les accompagner.

Les boissons fraîches

Ici, il s’agit des jus de fruits, du thé glacé, des sirops. On évite les boissons gazeuses idéalement hahaha.

S’il fait encore très chaud, tu peux placer des bols ou des seaux à glace à proximité.

En ce moment à Madagascar, on trouve encore des grenadelles (fruits de la passion), des ananas, des bananes mais aussi des kakis et des avocats. On peut commencer à trouver des agrumes (oranges, clémentines, etc.) Tu peux donc miser sur un bel assortiment pour donner de belles couleurs à votre table.

Si vous êtes adeptes avec ton mari, pourquoi pas du vin ou un cidre pour un brunch plutôt dans un esprit festif.

Et puis le vin, pourrait aussi servir pour la Sainte-Cène.

Les plats

Le brunch, comme on l’a dit, est un mélange de plats de petit-déjeuner et de déjeuner, que vous aurez à déguster comme bon vous semble, chauds et froids, sucrés et salés, apéro ou plats principal. C’est le principe même du brunch. Par conséquent, il n’y a pas de règles précises.

Le plus facile est d’abord de penser au côté petit-déjeuner : les œufs, le lait et les céréales, les viennoiseries, le pain, les confitures, les tartinades, les gaufres, les crêpes, les yaourts, etc.

Selon votre région, vous pouvez avoir une large variété de pains (au sésame, aux céréales, croûtons…) et de viennoiseries (pains au chocolat, croissants, brioches, pains aux raisons, chaussons aux pommes, etc.)

Disposes à côté, une planche de bois, un couteau à pain, ou pourquoi pas un grille-pain (si tu as de la place) pour des toasts fraîchement grillés.

Ensuite, tu peux « évoluer » ta réflexion avec des plats qui s’apprêtent bien au buffet.

Voici quelques idées pour t’aider à faire ta liste de courses :

** Assortiments de fromages

** Assortiments de charcuterie, des terrines, du pâté…

** Des nems, des samoussas

** Des saucisses apéritives ou pré-tranchées. Tu peux les piquer à l’aide de petits pics ou de cure-dents pour un côté plus « fancy ».

** Des quiches, des wraps

** Des viandes froides, des terrines

** Des viandes mijotées

** Du riz (en bon malgache) et/ou des pâtes

** Des salades et des légumes. Osez les crus ! :-): Salades composées, crudités de carottes, concombres, salade de riz, salade de pâtes, etc.

** De la soupe (si vous êtes en hiver ou qu’il fait frais)

** Des fruits frais découpés : ils se mangent aussi bien avec le petit-déj qu’en dessert

** Des mini-gâteaux : cake marbré, brownies, éclairs, etc.

Et voilà, c’est l’essentiel pour l’instant ! C’est sûr qu’on pourrait parler de déco, de logistique, etc., mais là, on sera en petit comité (vu le confinement) et j’aimerais insister sur le fait que cette fois, abaisse ton niveau de perfectionnisme.

L’important est de replacer Jésus au centre des festivités et de passer du temps de qualité avec tes proches.

Autant tirer le meilleur de ce confinement, n’est-ce-pas ?

Si tu cherches justement comment célébrer une Pâques chrétienne avec tes enfants, il y a un guide dispo gratuitement dans la boutique.

D’autres articles qui pourraient t’intéresser :

La table, un refuge pour l’âme 

Choisir son centre de table 

Avec tout mon amour,

Inscrivez-vous à la newsletter!

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser une réponse